mardi 30 août 2016

La menuiserie - Chronique d'une fermeture annoncée. Aurel.

Le dessinateur du « Monde Diplo » et du « Monde » tout court, de « Politis », du « Canard »… met du lavis dans son trait et des ombres dans ses décors.
L’éditorialiste des plus engagés politiquement dans ses croquis fluides et expressifs est confronté ici aux problèmes d’une entreprise qui ne sera pas transformée en SCOP (Société coopérative et participative).
Si cette chronique rappelle Davodeau
la multiplication des points de vue évite les enseignements définitifs.
Il s’agit d’une entreprise familiale appartenant, après quatre générations, au père de l’auteur.
« Je serai celui qui ne reprendra pas la menuiserie »
Portraits chaleureux de toute une lignée d’artisans et de ses collaborateurs sans flonflons nostalgiques, décrivant l’évolution d’un métier et de tout un pays : l’Ardèche autour des Vans.
Ponctuées par les menus de la grand-mère, les mutations en cours mettent en mouvement  toute une série de personnages différents, vivement et tendrement campés, tout au long des 150 pages de ce beau livre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire